formation cheval->"Présentation de la formation"-BAC PRO CGEH 

 

BAC PRO Conduite et Gestion de l'Entreprise Hippique 

Atouts de la Formation Après le BAC Pro Conditions d'Entrée Formation en Images


 

Le Bac professionnel CGEH (Conduite et Gestion de l’Entreprise Hippiques) est une formation professionnelle permettant l’obtention de deux diplômes : un BEPA AH (Activités Hippiques) et le Bac Pro CGEH.

La spécialité CGEH vise à former des responsables d’entreprise ou des salariés dans les secteurs de loisirs (centre équestre), de la compétition (écuries de concours) et de courses hippiques (trotteurs et pur sang).

 

Les atouts de la formation
 

  • Formation professionnelle et technique qui met les apprentis en action et permet une bonne connaissance de la filière équine

  • 17 à 20 semaines de présence au CFA par an avec :

    • 20 h/semaine d’enseignements généraux, avec mise en place de soutien scolaire

    • 15h/semaine d’enseignements professionnels : zootechnie, hippologie, travail du cheval, conduite des prairies, gestion de l’entreprise hippique…

  • Une formation basée sur la mise en situation professionnelle : nombreux travaux pratiques et travaux dirigés sur le centre équestre (lien hyper), visites d’exploitations et d’entreprises hippiques et valorisation des acquis lors des semaines en entreprise

  • module d’approfondissement: découverte de l’éthologie selon la méthode Blondeau

  • Organisation pédagogique permettant un accompagnement individuel des apprentis qui sont suivi par un enseignant référent.

  • Examen BEPA AH 100 % contrôle continu et délivré en fin de 1ère.

  • Examen du Bac Pro CGEH : 50 % en contrôle continu et 50 % en épreuves terminales

 

Après le Bac Pro ?​

  • Poursuites d’études : BTS ACSE (lien hyper), BTS PA (lien hyper), ou autre BTS.

  • Insertion professionnelle : cavalier, assistant d’élevage équin, responsable d’entreprise équestre

 

Conditions d'entrée

 

Après une 3ème (Générale, DP3, DP6, SEGPA, 3ème de l’Enseignement agricole), les élèves formulent des vœux de poursuite d’étude (procédure Affelnet).

Avoir entre 15 ans minimum.

Être titulaire du galop 5.

Avoir un contrat d’apprentissage dans une structure d’activités équestres.

 

 Découvrir l'établissement

 
 

 

 

 
fermer x